Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 17:03

http://storage.canalblog.com/45/81/148617/53379452_p.jpg

 

 

 

Histoire  K. est amoureux de Sumire, mais celle-ci n'a que deux passions : la littérature et Miu, une mystérieuse femme mariée. Au sein de ce triangle amoureux, chaque amant est un satellite autonome et triste, et gravite sur l'orbite de la solitude. Jusqu'au jour où Sumire disparaît... Les Amants du Spoutnik bascule alors dans une atmosphère proprement fantastique où l'extrême concision de Murakami cisèle, de façon toujours plus profonde, le mystère insondable de l'amour.

" Ceux qui n'ont jamais lu cet auteur-culte au Japon découvriront une langue limpide, fluide, presque éthérée, une manière diaphane de raconter une histoire en semblant effleurer les choses et les êtres. Jusqu'à ce qu'un incident, un souffle, brouille la surface et nous entraîne vers les profondeurs indéterminées de l'onirisme. " Pierre Sorgue, Télérama

Mon avis  Vous l’aurez sans doute remarqué (ou alors je me permet de vous le faire remarquer) deuxième article que je fais sur un roman et deuxième livre d’Haruki Murakami. Etant donné que j’ai fais le plein il y a quelques jours et que j’en ai acheté 3 dont celui-ci, et que d’autres attentent patiemment que je leur fasse un article, vous n’avez pas fini de souper du Haruki Murakami j’en ai peur ;) Quand on aime, on ne compte pas ! (ça c’était pour la petite touche philosophique du jour, y a des jours comme ça).

Bon venons-en maintenant à ce qui nous intéresse, autrement dit Les Amants du Spoutnik. Le centre de ce roman est constitué de notre trio Sumire, Miu et K. et leurs relations. Voici un passage du livre qui résume parfaitement la situation entre ces trois personnages : « cette femme (Miu) aimait Sumire, mais n’éprouvait aucun désir sexuel pour elle. Sumire aimait cette femme et la désirait. Moi (K.), j’aimais Sumire et la désirais. Sumire m’aimait bien, mais elle n’était pas amoureuse de moi et n’éprouvait aucun désir sexuel à mon égard. De mon côté, j’étais capable de ressentir du désir pour une autre femme, mais pas de l’amour… Tout était si compliqué ! ».

Comme d’habitude, ce roman a aussi un côté onirique mais celui-ci ne s’aperçoit qu’à la moitié du récit. La première partie est relativement ordinaire, ne sort pas des sentiers battus. On apprend petit à petit les liens qui relient les personnages, leurs caractères, leurs quotidiens. Puis les 100 premières pages passées on bascule à nouveau dans un monde entre le réel et l’irréel. Sumire disparaît et Miu appelle K. à l’aide pour retrouver la jeune femme. Miu lui racontera ce qui s’est passé avec Sumire et il lira les textes que Sumire a tapper sur son ordinateur la veille de sa disparition. K. est alors entraîné dans le tourbillon de l’irréel. Puis il retournera à sa vie de tous les jours, mais cette expérience l’aura changer intérieurement. Et une trentaine de pages plus loin voilà que la jeune disparue réapparait en lui passant un coup de téléphone !

Conclusion  Nous retrouvons donc ici le monde d’Haruki Murakami avec des thèmes comme la limite entre réel et irréel, l’homosexualité, l’amour, et toujours une pointe de philosophie et de recherche de notre identité (p 81 : « qui étais-je ? Qu’attendais-je de la vie, et vers où voulais-je aller ? »).

 

 

Plumemagique

Partager cet article

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de le-monde-de-litemuci
  • Le blog de le-monde-de-litemuci
  • : Un monde de partage sur la culture littéraire, musicale, cinématographique et télévisuelle =))
  • Contact

 

"Winter is coming"

Game of Thrones - Devise de la maison Stark


 

                                  

Articles à venir

 

  •   Néfertiti : l'ombre du soleil - Christian Jacq (littérature)
  •  Rattrapage : Once Upon a Time - Saison 2 (séries américaines)
  •  Malavita (cinéma)
  •  Welcome to the Family S01E01 (séries américaines)
  • Vengeance en Prada : le retour du diable (littérature)

 

 

 

Archives

Pages

Catégories