Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 13:57

#CriticExpress

 

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2012/02/20/291377/images/the-artist-affiche.jpg

 

The Artist

 

 

 

Producteur : Thomas Langmann

Distributeur : Warner Bros. (France)

Réalisateur : Michel Hazanavicius

Musique : Ludovic Bource

Acteurs principaux : Jean Dujardin, Bérénice Béjo ...

  Année de sortie : 2011

(repris en 2012)

 

3-etoiles-et-demi

(Excellent film 17/20)

 

 

Résumé

C'est l'histoire d'un célèbre acteur du cinéma muet, George Valentin, qui est déchu de sa célébrité avec l'arrivée du cinéma parlant, mais qui, grâce à Peppy Miller, une actrice très célèbre du cinéma parlant, arrivera malgré tout à remonter la pente.

 

 

 

Pourquoi le voir ?

C'est un film aux (très) nombreuses récompenses, ce qui pousse la curiosité. On cherche donc à savoir comment un film français a pu recevoir autant de prix, pour certains même, très prestigieux.

 

 

 

Mon avis

Si on est pas habitué aux films muets, The Artist a de quoi surprendre ! De plus, pour la génération du cinéma "haute-technologie", les premières 10 minutes peuvent ennuyer. Mais il faut perséverer, car les personnages deviennent très vite attachants, la musique est tout simplement fantastique et les acteurs merveilleusement bons. Mention spéciale à Bérénice Béjo, qui, trop souvent éclipsée par Jean Dujardin, mériterait plus d'attention.

 

 

 

 

Par Adryeila

#LeMondeDeLitémuci

@la-chieuzzzz

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Cinéma
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 15:01

#CriticExpress

 

 

http://www.marsupilami.com/images/film/marsupilami_120_bd_def.jpg

 

Sur la piste du Marsupilami

 

 

Producteurs : Alain Chabat / Christine Rouxel

Distributeur : Pathé

Réalisateur : Alain Chabat

Musique : Bruno Coulais

Acteurs principaux : Alain Chabat, Jamel Debbouze, Fred Testot ...

Année de sortie : 2012

 

 

2-etoiles-et-demi(bon film 13/20)

 

 

Adaptation de BD. Française de surcroit. Hum. Le film ne me tentait pas, rien que pour ces raisons. Je crois que à part les adaptations Marvel et les deux premiers Astérix, les adaptations de BD ne sont pas des succès. Des exemples? Tintin de Spielberg, Lucky Luke avec Jean Dujardin, les Schtroumpfs, ... Bref, c'est donc pleine d'à-priori que j'ai poussé les portes du ciné pour aller voir ce film d'Alain Chabat. Et là : Surprise! Le film respecte bien l'esprit de la BD. Les effets spéciaux sont époustouflants, surtout le Marsupilami qui ressemble à une grosse peluche trop chou qu'on a envie d'embrasser à tout bout de champs, et la transformation de Fred est très réaliste. Les acteurs drôles, notamment Jamel Debbouze dans son rôle de petit escroc, ou encore Lambert Wilson magnifique dans sa chorégraphie sur Céline Dion.

Enfin, l'histoire est assez bien organisée et regroupe bien l'esprit présent dans la BD de Franquin. Cependant, pour moi, il y a une scène inutile dans le film, la danse des payas n'apportant rien à l'histoire et devient vite lassante. A part cela, le film n'est pas un chef d'oeuvre, mais il est assez agréable, et fait passer un bon moment !!

 

 

 

 

Par Adryeila

#LeMondeDeLitémuci

@la-chieuzzzz

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Cinéma
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:07

#CriticExpress

 

 

http://img.over-blog.com/375x500/4/50/42/92/Nouveau/critique-film-hunger-games.jpg 

Hunger Games

   

 


Distributeur : Metropolitan FilmExport (Fr), Lionsgate 

Réalisateur : Gary Ross

Musique : James Newton Howard

Acteurs principaux : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Liam Hemsworth ...

Année de sortie : 2012

 

 

2-etoiles-et-demi.png (bon film - 13;14/20)

 

Après avoir lu la Trilogie, je suis donc allée voir, tout curieuse, le film, en compagnie de ma chère Plumemagique. Et je dois dire que, pour une adaptation, elle est plutôt réussie. Assez fidèle au livre (sauf pour ce qui concerne la broche), le film est bien. Le cadre, les décors sont assez conformes à ce que j'imaginais, et le maquillage des personnages du Capitole est tout simplement époustouflant. Les effets spéciaux sont assez bien , notamment lors de l'arrivée des tributs au Capitole, ou encore pendant les Jeux. Et pour une fois, je dois reconnaître que les acteurs ne sont pas forcément là pour attirer les midinettes (à part peut-être Liam Hemsworth). On peut pas dire que "l'histoire d'amour" entre Peeta et Katniss soit très nian-nian. Quelques passages le sont, mais il y en a moins que dans la majorité des films pour ados.

Cependant, le seul point faible du film est la fin, qui est, à mon goût, un peu trop baclée. Ce qui peut éventuellement laiser le spectateur sur sa faim (sans vouloir faire de jeu de mots idiots dixit Plumemagique). On reste  néanmoins positif qur ce film et on attend donc impatiemment la suite des adaptations donc la première sortira en 2013.

 

 

 

 

Par Adryeila

#LeMondeDeLitémuci

@la-chieuzzzz


Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Cinéma
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 15:42

 


  C'est la première fois que je suis des dramas en cours de diffusion au Japon. Je le faisais déjà pour les animes mais pour les dramas j'ai véritablement commencé en cette rentrée de printemps 2012. Côté J-dramas j'en ai essayé 5 pour le moment. Et il se trouve que 3 de ces dramas sont tous des policiers et 2 plus de type avocat. Coïncidence? Tendance?

     Il existe déjà de nombreux dramas de ces deux genres, qu'ils soient japonais, coréens ou encore taïwanais. Autant dire qu'ils ont déjà été bien exploités. Alors ces 5 dramas? Du déjà-vu? De la nouveauté?



 

 

Toshidensetsu no Onna

 

http://www.dramastyle.com/images/1/5/Toshi-Densetsu-no-Onna-Japanese-Drama-201_8146_poster.jpg

 

Chaîne de diffusion : TV Asahi

Heure de diffusion : 23h15 - 00h15

Nombre d'épisodes : 10

Genres : policier,  mystère, comédie

Acteurs principaux : Nagasawa Masami (Otonashi Tsukiko),  Mizobata Junpei (Katsuura Hiroto), Takenaka Naoto (Tannai Ichio)

 

Synopsis Otonashi Tsukiko est une détective qui appartient  la Première Division d'Investigation dirigée par Tannai Ichio. Elle est aussi obsédée par le manga "Toshi Densetsu". Elle proclame même qu'elle est devenue détective à cause de ce manga. Lorsqu'un cas se présente elle essaye de le relier à Toshi Densetsu. Quant à l'enquêteur médico-légal, Hiroto Katsuura il a le coup de foudre pour elle. (source : blog)

 

Personnage principal  Otonashi Tsukiko, jeune femme qui n'hésite pas à utiliser son charme pour obtenir ce qu'elle veut (montrer ces belles gambettes ça aide toujours) ; quand elle a une idée derrière la tête on ne peut plus l'arrêter ; extravagante, elle a une étrange capacité à prévoir lorsqu'un téléphone va sonner (ce serait bien pratique en cours ça tiens!) ; Incollable sur les légendes urbaines, elle relie toute affaire criminelle à l'une d'entre elles ; et, cerise sur le gâteau : Mademoiselle pense avoir été kidnappée pas un oni (démon japonais) lorsqu'elle était petite (difficle de ne pas mettre en doute sa santé mentale avec tout ça ...).

 

Personnages secondaires  - Pour que Otonashi puisse faire son travail de détective, il lui faut bien sûr un lieu où travailler. Le chef à la tête du département dans lequel elle travaille,Tannai Ichio , est assez sceptique sur ses capacités à mener une enquête. Il est du genre à vouloir classer une affaire le plus rapidement possible, au risque de se limiter à la solution de facilité : conclure à un suicide.

                                          -  Le reste de l'équipe est composée d'une jeune femme, Iwata Youko, au physique pas très avantageux, ainsi que d'un jeune homme, Katsuura Hiroto, qui a une participation mineure lors de l'enquête (prendre des photos de la scène et du cadavre, sympa le travail). Cependant, il participe à  l'enquête aux côtés de Otonashi. Attiré par elle, il veut faire son possible pour l'aider et attirer son attention. Il a aussi un côté très perfectionniste (au point de vouloir ranger les DVD d'une scène de crime dans le bon ordre...).

 

Bilan  Ce drama nous offre un personnage extravagant et un peu déjanté (voire détraqué...). L'utilisation des légendes urbaines comme point commun des enquêtes apporte une autre vision sur les cas. Néanmoins, c'est tout de même un peu tiré par les cheveux comme idée. Un certain mystère persiste sur la vie d'Otonashi et surtout sur son étrange passé qui ne peut qu'exiter notre curiosité. J'attends de voir comment les choses vont évoluées!

 

 

Ataru

 

 

Nakai Masahiro (Chokozai), Kitamura Kazuki (Sawa Junichi), Kuriyama Chiaki (Ebina Maiko)

 

Synopsis Ataru est un autiste savant possédant différentes habilités comme son extraordinaire mémoire et son talent de déduction avec lesquelles il pourra résoudre des affaires. (source : blog)

 

Personnage principal  Comme le synopsis l'annonce, Chokozai est le personnage principal. Ataru est en fait une espèce de nom de code pour le désigner. Autiste, son comportement et ses actions sont toujours imprévisible. Malgré tout, Chokozai appréhende mieux les choses que la plupart des personnes. Il parle en énigme. Son passé est obscur. Une sorte d'organisation étrangère le recherche, peut-être de quoi éclairer son passé un peu plus tard dans le drama. Son personnage est vraiment touchant parce que malgré son autisme il vit une vie bien réglée (comme le moment où tous les soirs il va regarder son drama préféré, c'est assez drôle d'ailleurs)

 

Personnages secondaires  - Chokozai est pris en charge par l'agent Ebina Maiko. Elle est une icône de la police, en participant notamment à des publicités. De caractère têtu, elle n'hésite pas à aller contre l'accord de son chef pour découvrir la vérité. Elle se prend peu à peu d'affection pour Chokuzai. Quant à son passé on reste dans du déjà-vu. Sa mère est morte dans des circonstances obscures. On peut donc supposer qu'à un moment elle va tenter d'élucider cette affaire.

                                          - Ebina travaille sous les ordres de son chef Sawa Junichi. Ils forment tous les trois une très bonne équipe. Il a tendance à se laisser influencer par ses supérieurs mais au final il continue quand même d'enquêter avec Ebina et Chokozai.

 

Bilan  Ce drama reprend un peu l'idée d'un consultant (quoique pour le coup il n'est pas payé XD). Chokozai est une personne extérieure à l'enquête mais son aide est précieuse à la résolution de celle-ci. Je trouve que l'idée d'utiliser un autiste aux capacités mentales et intellectuelles extraordinaires a du potentiel. On s'attache au personnage et on désire découvrir son passé (pourquoi se met-il a parler anglais parfois? comment a-t-il appris tout ça?). Ajoutons à cela Ebina et Sawa et nous avons un beau trio d'enquêteurs. J'espère que le drama sera à la hauteur de mes espérances.

 

 

Mikeneko Homuuzu no Suiri

 

 

Katayama Yoshitarou), Fujiki Naohito (Katayama Hiroshi),  Oomasa Aya (Katayama Harumi)

 

Synopsis  Aiba joue Katayama Yoshitaro, le fils d'un célèbre détective de la police. Il a suivi la dernière volonté de son père mourant en devenant également détective, mais avec son incapacité à regarder le sang et ses craintes des hauteurs, des fantômes,et des femmes, il n'a pas de succès dans son travail. Mais un jour, il rencontre un chat calico nommé Homuuzu qui peut comprendre le langage humain et possède des pouvoirs extraordinaires de déduction. Les deux forment un duo, ils travailleront ensemble pour résoudre les cas les plus difficiles. (source : forum)

 

Personnage principal Yoshitarou est enquêteur pour suivre les traces de son père. Cependant, il sait très bien qu'il n'a pas la capacités requises pour être un enquêteur correct. Il veut donner sa démission mais son frère, Hiroshi, et sa soeur, Harumi, l'en empêche. En fait, il se laisse un peut faire par son frère et sa soeur. Il suit le mouvement et semble assez médiocre et ordinaire. Entre sa peur à la vue du sang, sa peur des femmes et son côté " tout le monde à un bon fond", Yoshitarou est un personnage assez fragile.

 

Personnages secondaires - Le personnage secondaire que l'on attendait tous est bien sûr le chat, Homuuzu. Pour le coup, je ne m'étais pas du tout imaginé son personnage comme ça! Pour moi, il était doté de la parole et aidait Yoshitarou dans ses enquêtes. En réalité, le chat se transforme et s'est lorsqu'il est sous son autre forme qu'il peut parler. Mais même si je ne m'attendais pas à cela, Hoomuzu me plaît bien. Il représente le côté un peu délirant du drama.

                                         - Yoshitarou est toujours secondé par son Frère, Hiroshi, et sa soeur, Harumi. Ils participent à l'enquête à leur manière et veulent aider Yoshitarou. Yoshitarou mène aussi ses enquêtes avec deux autres agents, Murata et Ichizu.

 

Bilan Le premier épisode dure près d'un heure et l'intrigue traîne en longueur. J'espère que cette longueur ne se retrouvera pas dans les épisodes suivants sinon je risque d'abandonner le visionnage de ce drama.

          Toujours est-il que ce drama offre une vision plus ordinaire sur la résolution d'enquêtes policières, en comparaison des autres dramas présentés ci-dessus. La seule chose qui sort vraiment de l'ordinaire réside dans le personnage de Hoomuzu. A voir si la relation entre Yoshitarou et Hoomuzu est bien exploitée dans la suite. C'est donc pour moi un avis assez mitigé sur ce drama pour le moment.

 

 

Kagi no Kakatta Heya

 

 

http://aveoh.net/wp-content/uploads/2012/04/Kagi_no_Kakatta_Heya.jpg

 

Chaîne de diffusion : Fuji TV

Heure de diffusion : 21h00 -21h54

Nombre d'épisodes : 12

Genres : mystère, comédie, avocat

Acteurs principaux : Oono Satoshi (Enomoto Kei), Toda Erika (Aoto Junko), Satou Kouichi (Serizawa Gou)

 

Synopsis  L'histoire tourne autour d'un employé d'une entreprise de sécurité, qui doit résoudre des affaires d'effractions. Spécialisé dans ce type d'affaire, son travail consiste à savoir comment l'auteur a pu entrer dans la pièce alors qu'elle était fermée à clé et comment il a réussi à la quitter. Obsédé par les clés et les serrures, il est considéré comme le meilleur de la profession notamment pour sa phrase fétiche « il n'y a pas de verrous qui ne peuvent être brisées ». D'apparence calme et serein, il fait preuve de beaucoup de ténacité dès lors que l'on fait appel à lui.

 

Personnages principaux  -  Enomoto Kei, jeune homme calme (voire même trop calme) est capable d'arriver à bout de tout mécanisme ou pièces qui semblent scellés. Inexpressif (ça doit pas être facile de garder un visage de pierre pendant 50 minutes...), peu bavard, il a toujours des écouteurs dans les oreilles et semble déconnecté du monde extrérieur. Son objectif : réussir à résoudre les cas de chambres closes que lui amène Aoto Junko et Serizawa Gou.

                                        - Aoto Junko est le genre de jeune femme a se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle travaille pour l'avocat Serizawa Gou et l'entraîne dans des enquêtes criminelles contre son gré. Elle a un côté altruiste à cause duquel elle ne peut s'empêcher de vouloir aider les autres. Elle sert surtout à faire le lien entre Kei et Gou, parce que lors des enquêtes elle n'est pas d'une très grande aide pour le moment.

 

Personnage secondaire  Aoto Junko est donc l'employée de l'avocat Serizawa Gou. Ce personnage à beaucoup de ressemblance avec Tannai Ichio de Toshidensetsu no Onna. Lui aussi est sceptique quant aux cas qui se présentent à lui. Pour lui c'est simple : quelqu'un est mort dans une chambre fermée de l'intérieur? alors c'est un suicide. Il rechigne à s'impliquer dans les enquêtes car ce n'est pas son travaille à la base, mais Junko lui force toujours la main. Par contre il est quand même bien content de recevoir les félicitations lorsqu'une affaire est résolue (l'hypocrite)!

 

Bilan  Ce drama s'emploie à traiter des enquêtes policières qui sont toutes des cas de meurtres en chambre close. Il est très intéressant de voir comment nos 3 protagonistes parviennent à résoudre les cas auxquels ils participent. On peut reconnaître qu'il y a vraiment une évolution lors des enquêtes jusqu'à la découverte de la vérité. Les techniques de scellée des différents cas de chambre close sont à saluer. Cependant, j'ai peur que de n'utiliser que des cas de chambre close deviennent rébarbatifs à un moment donné. A voir si ce drama parvient à rester innovant et à ne pas faire du surplace.

 

 

Legal High

 

 

Sakai Masato (Komikado Kensuke), Aragaki Yui (Mayuzumi Machiko)

 

Synopsis  Avocat, diplômé d’une université de 3ème rang, Komikado est un homme arrogant, excentrique qui aime l’argent, la célébrité et les femmes plus que toute autre chose. Malgré un parcours laborieux, il réussit a valider son examen du barreau et ouvre un cabinet d’avocats.

Son manque de tact et sa méchanceté, font le grand désespoir de sa collègue Mayuzumi Machiko avec qui,  il est régulièrement en conflit. Mais malgré sa nature arrogante, Komikado, travaille toujours dans l’intérêt de son client. Véritable ténor du barreau il n’a jamais perdu un seul procès. (source : Blog)

 

Personnage principal  Excentrique, c'est tout à fait le mot qui convient pour décrire Komikado. Ajoutons à cela qu'il est égocentrique et ça le définit parfaitement. Tout ce qui l'intéresse c'est de pouvoir battre les avocats d'un autre cabinet, même si pour cela il doit utiliser des méthodes pas très nettes.

 

Personnages secondaires  - Komikado est toujours secondé par Machiko, jeune avocate qui est encore nouvelle dans le milieu. Malgré leurs conflits, ils se complètent finalement assez bien.

                                         - Il y encore quelques personnages secondaires comme Hattori, le majordome de Komikado. Étonnamment, il excelle dans beaucoup de domaines différents (cuisine, écriture traditionnelle, musique). Et finalement il y a les avocats du cabinet adverse que l'on retrouve dans les épisodes (les anciens employeurs de Machiko en fait ...).

 

Bilan  Finalement ce drama est celui qui m'enthousiasme le moins. On reste dans un cadre juridique relativement ordinaire et déjà-vu. Les seules choses intéressantes ce sont les caractères des deux personnages principaux qui se chamaillent tout le temps et la rivalité avec l'autre cabinet d'avocat.

 

 


 

Bilan général  Chacun de ces dramas esssayent d'apporter une touche différente dans des genres (policier et avocat) qui sont monnaie courante. Certains y parviennent (Ataru, Toshidensetsu no Onna), d'autres plus difficilement (Mikeneko Hoomuzu no Suiri, Kagi no Kakatta Heya) et d'autres encore presque pas (Legal High). Il faut cependant souligné que c'est l'avis que je partage quant aux premiers épisodes de chacun des dramas présentés. Ils ont encore le temps de nous surprendre, en tout cas je l'espère!

 

Et si cet article vous a donné envie d'essayer ces dramas si ce n'est pas déjà fait alors je vous souhaite un bon visionnage!! ;)

 

 


 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Dramas
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 14:00

http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/690/9782266182690_1_75.jpg

 

Tome 1: Hunger Games

(The Hunger Games)

 

Le résumé

Dans un futur proche, une société, Panem, dirigée par le Capitole et son président Snow, contrôle et surveille sa population, divisée en douze Districts, à la manière d'un Big Brother. Chaque année, chaque District doit envoyer deux tributs -un garçon et une fille- pour les terribles "Hunger Games" jeux où l'on voit les tributs s'entre-tuer. L'unique survivant des Jeux sera couvert de gloire. Cette année, c'est Katniss Everdeen, la candidate du District Douze, qui s'est portée volontaire à la place de sa soeur, qui partira pour les Hunger Games en compagnie de Peeta Mellark ...

 

Mon avis

Ce livre est incroyable ! Une fois dedans, j'ai eu du mal à m'en sortir. Tous les personnages sont terriblement attachants, même si au départ, on les trouve horripilants (comme Effie Trinket ou encore Haymitch). Dès le début, on est aux côtés de Katniss et on vit avec elle au rythme des pièges sournois des Hunger Games. Humour, action, suspens, tristesse, amour, tout est réunit pour nous faire passer un bon moment !

 

 

http://4.bp.blogspot.com/-dcQKvP6c-eY/T4SoTOR5sOI/AAAAAAAAD38/6ugF-z-hES8/s1600/HungerGames2.jpg

 

Tome 2 : Hunger Games - L'embrasement

(Catching Fire)

 

Le résumé

Katniss a réussi à sortir vivante des Hunger Games. Et elle a sauvé Peeta aussi. Les voilà, les amants maudits du District Douze, vainqueurs des Hunger Games. Mais le coup des baies mortelles, qui les fit gagner, est mal passé pour le Capitole et le Président Snow, qui voit en cette action, le début d'une rébellion. Katniss devra donc tout faire pour convaincre Snow qu'elle a agit par amour. Jusqu'au moment où, pour fêter la troisième année de l'Expiation, on renvoie les anciens vainqueurs des Jeux dans l'arène ...

 

 

Mon avis

Encore une fois, je n'ai pas pu arrêter ma lecture ! Le complot se précise, et l'on commence seulement à comprendre quel est le véritable rôle de Katniss à travers les Districts. On vit toujours au rythme de ses actions, et le même cocktail que dans le tome précédent est là pour nous maintenir plongé dans le livre. A consommer sans modération !

 

 

http://4.bp.blogspot.com/-Zx5FTbRXKZA/TxoETclhQiI/AAAAAAAAAnU/O2QTIO6--kQ/s1600/Hunger+games%252C+tome+3.jpg

 

Tome 3 : Hunger Games - La révolte

(MockingJay)

 

Le résumé

Ca y est. C'est la guerre entre les rebelles et le Capitole. Katniss doit plus que jamais assumer son rôle de geai moqueur. Mais entre son récent sauvetage de l'arène, et l'abandon de Peeta aux mains du Capitole, Katniss a du mal à prendre vraiment part aux combats. De plus, ses sentiments pour Peeta mais aussi pour Gale n'arrangent rien. Il règne une grande confusion chez Katniss. Mais un seul objectif reste clair en elle. Une mission : tuer Snow, le faire payer. Et elle fera tout pour réussir ...

 

 

Mon avis

Un dernier tome qui clot en beauté une magnifique trilogie. Je n'ai quasiment jamais vu un dernier tome d'une saga qui ne me déçoit pas, avant d'avoir lu celui-ci. Dans la continuité des deux tomes précédents, le troisième m'a aussi beaucoup plu, car à travers les combats entre rebelles et le Capitole, on peut voir par les yeux de Katniss qu'aucun des deux camps ne vaut vraiment le coup, car chacun commet des atrocités. Et pour mon plus grand bonheur (!), on a un super "Happy End" pour Peeta et Katniss (même si je la voyait plus finir avec Gale !).

 

 

 

 

Donc, pour ceux qui ne les ont pas lus, je vous les conseille fortement !!!

"Et puisse le sort vous être favorable !"

 

 

 

Par Adryeila

#LeMondeDeLitémuci

@la-chieuzzzz

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Littérature
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:48

http://u.jimdo.com/www48/o/scdc9b1bbd750341b/img/ibfcb40ecdff2f017/1330792216/std/image.jpg


Statut : terminé

Année de diffusion : 2012

Studio de production : M.S.C, Production I.G

Nombre d'épisodes : 13/13

Genres : sport, shonen

 

Résumé  Après avoir remporté le tournoi national, Echizen Ryoma part s’entraîner aux Etat-Unis. L’histoire débute lorsqu’il revient au Japon pour intégrer le camp d’entrainement de l’élite des joueurs de tennis de moins de 17 ans. Et c’est lors d’un tournoi que seront sélectionnés les joueurs qui composeront l’équipe nationale du Japon.

 

 

Retrouvailles avec le Prince ...

 

  •       Avec la fin de l'anime Prince of Tennis (PoT), j'avais tout simplement abandonnée l'idée d'une suite. Mais c'était sans compter sur l'adaptation en anime de The New Prince of Tennis (NPoT), deuxième série du mangaka Takeshi Konomi. Par contre niveau inspiration pour le titre il aurait quand même pu mieux faire... Toujours est-il que c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Ryoma-sama, les autres titulaires de Seigaku et tous les autres joueurs des différentes écoles et régions que l'on a pu découvrir dans PoT. Et encore mieux, aux anciennes têtes connues s'ajoutent de nouvelles. Ainsi, des adversaires toujours plus forts font leur apparition devant Ryoma et les autres.
  •       Le premier épisode met en place le nouveau contexte de NPoT, dans le camp d'entraînement U17, avec des rivalités présentes dès le début. En effet, le camp se constitue de joueurs lycéens et de collégiens (Ryoma ert sa bande). Comme on s'y attend les lycéens prennent les collégiens de haut. C'est à ce moment que Ryoma ajoute son petit grain de sel. Je salue d'ailleurs sa merveilleuse entrée dans le train et dans le camp! Et voilà, l'anime est lancé!

 

http://i219.photobucket.com/albums/cc83/nistnias/Screenshots/NewTennis-OPEDHD-03.jpg

 

... mais cependant mitigées

 

  •       Après réflexion, je me rends compte que j'en attendais peut-être trop de cet anime, raison pour laquelle la déception a légèrement pris le pas sur l'enthousiasme. Depuis les derniers 25 épisodes de PoT, les matchs et les techniques sont devenus particulièrement surréalistes. Dans les 1er 178 épisodes, les matchs avaient encore un apparent réalisme. Là on a passé un cap! Je pense notamment aux quelques personnages de NPoT qui sont capables de frapper 9 voire 10 balles de tennis en même temps.... D'accord on prend du plaisir à regarder ces scènes, mais c'est quand même gros à avaler!
  •       Il y a aussi une autre chose qui me pose problème. Finalement, les vrais matchs dignes de ce nom se comptent sur les doigts d'une main. La majorité des épisodes est constituée du dur entraînement de Ryoma et des autres joueurs dans la montagne avec le Coach au sale caractère. On a le droit à quelques minutes de match mais pas plus. Oubliées les matchs qui duraient 2 voire 3 épisodes dans PoT. Mais on peut tout de même avancer une explication a cela : NPoT n'a que 13 épisodes. Je ne vous dis pas ma frustration au 13è épisode lorsqu'il s'est avèré que c'était le dernier. Alors même que l'un des matchs le plus prometteur, soit Ryoma VS Tokugawa Kanata, n'a pas lieu!!

 

http://www.kazeo.com/sites/fr/photos/331/shin-prince-of-tennis-prince-of-tennis-ii-13-13-vostfr_3312286-XL.jpg

 

Le mot de la fin

 

NPoT m'a finalement laissée assez perplexe. Enthjousiame, joie, frusttration, déception, ... Voilà tout ce que m'a fait ressentir cet anime, autant dire que c'est assez confus. Mais malgré tout c'est quand même la joie d'avoir retrouvé cet anime, en particulier Ryoma-sama, qui l'emporte. Bien que le bilan n'est pour moi pas entièrement positif, il y a un moyen très simple de changer ça : me faire une suite! Allez producteurs, directeur, chara-designer au travail et plus vite que ça!!

 

Ce sera donc un 7/10 pour The New Prince of Tennis!!

 

 

Et puis みんなまだまだだね!! Minna mada mada dane !!

 

http://i219.photobucket.com/albums/cc83/nistnias/Screenshots/NewTennis-OPEDHD-01.jpg

 

Autres articles liés à ce sujet : -  Les animes que Plume tente (2/5)The New Prince of Tennis - animeTop 10 des animes préférés de Plume - Places 5 à 1

 

Plumemagique

 

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 16:19

http://4.bp.blogspot.com/-gucBQ46Zmj8/TyAxgp-OpoI/AAAAAAAABsw/Krd10p22mFg/s1600/425px-Skipbeat_officialpromoposter.jpg

 

Statut du drama : terminé

Pays d'origine : Taïwan

Année de production : 2011

Chaîne de diffusion : GTV

Nombre d'épisodes : 15/15

Genres : romance, showbiz, comédie

Acteurs principaux : Chen Yi Han (Gong Xi), Choe Si Won (Dun He Lian), Lee Dong Hae (Bu Po Shang), Bai Xin Hui (Jiang Nan Qin)

 

Histoire  Gong Xi et Bu Po Shang sont des amis d'enfance. Quand Bu Po Shang décide d'aller à Tokyo pour tenter sa chance dans le show-bizz, Gong Xi abandonne tout ce qu'elle a pour le suivre et prendre soin de lui. Elle se tue à la tâche en faisant plusieurs petits-boulots en même temps, tout ça pour payer le loyer d'un appartement dans lequel il ne vient quasiment jamais. Aussi, le jour où Gong Xi se rend compte que Shang s'est servi d'elle, qu'elle ne compte pas plus à ces yeux qu'un vieux chiffon, elle craque totalement. Se venger va devenir son unique objectif. Même si pour cela, elle va devoir changer de look, entrer dans le monde du spectacle (auquel elle ne connaît rien), devenir une très grande star (alors qu'elle n'a à priori aucun talent) et supporter les sarcasmes du célèbre Dun He Lian qui, pour une obscure raison,  ne l'apprécie pas du tout. Après tout, la vengeance est un plat qui se mange froid.

 

 

 

3 pays pour 1 drama

 

Ce drama est l'un des exemples de la coopération de plusieurs pays asiatiques et d'un certain héritage commun. A ma connaissance c'est le premier drama qui illustre aussi bien cette idée.

Tout d'abord, l'histoire originale est tirée d'un manga, lui-même adapté en anime par la suite, japonais de Yoshiki Nakamura. Il est connu sous le nom de Skip Beat. Pour ne pas nous mélanger les pinceaux, j'utiliserai Skip Beat pour désigner l'anime et Extravagant Challenge pour le drama.

L'intrigue a donc été reprise par des producteurs taïwanais qui l'ont adapté en drama dans leur pays. Le cast est majoritairement composé d'acteurs taïwanais, notamment l'actrice qui joue le rôle de Gong Xi, soit l'un des personnages principal.

Et le troisième pays a contribuer à ce projet est la Corée du Sud. Et oui, celle-ci a "prêtée" 2 de ses acteurs pour le casting de Extravagant Challenge, et pas des moindres s'il vous plaît! Choe Si Won et  Lee Dong Hae, deux des membres du groupe de K-Pop Super Junior. Avis aux amatrices ;). La Chine a elle aussi quelques uns de ses acteurs dans ce drama mais ils sont moins connus que les coréens.

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQNWWfFFNUMQ3_JjyH2XHqabI6EHb7vXV0WO-LcwPLR42W8V_QaDEdsGGN3

 

Une ambiance déjantée au rendez-vous

 

Pour ceux et celles d'entre vous qui avaient déjà vu l'anime auparavant (et peut-être même lus le manga, qui est toujours en cours) vous saviez déjà un peu à quoi vous attendre. J'avoue que je me suis sérieusement demandée ce que l'anime adapté dans le monde réel allait donner! Skip Beat faisant partie d'un des animes que j'affectionne, je peux vous dire que je les attendaient au tournant! Et c'est finalement un bilan très positif pour moi. J'étais assurée de rire pendant presque 50 minutes chaque mercredi où je regardais le dernier épisode mis en ligne.

On retrouve la même ambiance déjantée que dans l'anime. Gong Xi qui revêtit le costume de Bo le poulet, les démons qui sortent de son corps lorsqu'elle est en colère, ... Autant d'éléments qui ne peuvent qu'entraîner de gros fous rires. Dans certaines scènes on voit très bien la présence de l'écran vert, mais finalement ça ne fait qu'accentuer le comique de situation. Sinon il y a aussi les passages au ralenti, dotés d'une musique classique en fond, qui sont risibles par leur côté maladroit. Les musiques de l'Ost sont elles aussi un bon point pour ce drama car elles collent très bien à l'ambiance.

 

http://nsa21.casimages.com/img/2012/02/09/120209043551590322.jpg

 

Des personnages qui ont un lourd bagage émotionnel et parfois existentiel

 

Parfois on se croirait presque au cirque avec des quiproquos qui s'enchaînent, des personnages tout de même assez caricaturés, des réactions excessive, dont Gong Xi est la professionnelle. Néanmoins sous ces airs de personnages tout droit sorti d'un anime, c'est le cas de le dire, ils ont tous un côté plus profond et personnel. Chacun ont été confrontés à des évènements qui les ont amenés à devenir ce qu'ils sont dans le drama. Les rencontres que les personnages feront au cours du drama leurs permettront de devenir plus matures et de s'épanouir. On peut notamment prendre l'exemple de la belle amitié qui va se créer entre Gong Xi et Qin (qu'est-ce qu'elles se sont bien trouvées ces deux-là!), ou encore Lian qui arrivera à surpasser son passé pour s'épanouir encore plus dans son métier d'acteur. D'une certaine manière, Extravagant Challenge illustre le chemin que certaines personnes doivent emprunter pour mûrir et enfin faire face à la vie.

 

http://www.allfordrama.com/uploads/5/6/1/0/5610421/5089367.jpg?293

 

Le mot de la fin?

 

 

Pour finir, si je devais donner les défauts de ce drama, ce serait principalement le passé qu'ils inventent à Lian. Sur ce point ils n'ont pas suivis l'histoire originale, et cela fait très répétitif avec le passé du Directeur de Dark Moon, le drama auquel participeront Lian et Gong Xi.

 Toujours est-il que j'étais très impatiente de voir cette adaptation en drama et dans mon cas, mes attentes ont été comblés! Bien sûr ce qui serait encore mieux, c'est que nous ayons droit à une deuxième saison, que ce soit pour l'anime et pour le drama! Mais enfin, pour le moment ce n'est pas à l'ordre du jour...

SI vous recherchez un drama pour vous détendre, pas prise de tête, sans pour autant être un drama vide de sentiments, c'est simple taper dès à présent "Extravagant Challenge 01 vostfr" sur Google!! ;)

 

Je décerne donc un 9,75/10 à Extravagant Challenge !!!

 

Plumemagique

 


Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Dramas
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 00:00

________________________________________________

 

Cet article sera dédié à tous les animes que je vais tenter à partir de maintenant. Si je continue un anime après en avoir regardé le premier épisode cela donnera sans doute lieux à un article plus complet par la suite

Puisque tout est dit, je n'ai plus qu'à me mettre au travail!

 

Sur le même sujet :

 

  Les animes que Plume tente (1/6)

  Les animes que Plume tente (2/6)

  Les animes que Plume tente (3/6)

  Les animes que Plume tente (5/6)

  Les animes que Plume tente (6/6)

 

_________________________________________________

 

http://randomc.net/image/Miscellaneous/Spring%202012%20Preview/upotte.jpg

 

Upotte!!

(rentrée printemps 2012)

( épisodes prévus)

 

Histoire  Un enseignant tout juste transféré est à la recherche de son nouveau lieu de travail, l'académie Seishō. Cette académie est connue pour avoir des étudiants qui excellent au tir. Toutefois, il se perd en chemin et décide de chercher quelqu'un qui sait où est l'académie. Il rencontre à un festival d'été une jeune fille sur un stand de tir et trouve son adresse au tir du niveau d'un professionnel. La jeune fille dit alors au nouvel enseignant qu'elle est un "fusil d'assaut" et non pas une étudiante. Son nom est FNC et elle est un "fusil d'assaut" de l'académie Seishō.
Le nouvel enseignant assiste le lendemain à un entraînement au tir avec des M16 par des étudiants de l'académie, y compris FNC, il se rend alors compte qu'il est venu dans une école incroyable.

 

Impressions sur le 1er épisode  Ce sera un non catégorique! J'ai essayé promis mais ce genre d'anime c'est franchement pas mon truc. J'aimais bien le côté "jeunes filles qui utilisent des armes" mais c'est vraiment le seul. Rapidement il ne fait aucun doute que cet anime appartient au genre ecchi, et pour ceux qui ne me connaissent pas encore ce n'est pas du tout ma tasse de thé ;) Il n'y en a pas beaucoup comparé à d'autres, mais c'est déjà trop pour moi. Et puis les jeunes filles en pleine pureté, avec l'une d'elles qui  tombe amoureuse de son professeur et dont le corps réagit "bizarrement", non merci. Personnellement un épisode m'aura suffit, mais après cela pourra certainement plaire aux amateurs/amatrices du mélange "ecchi, filles en tenue d'écolière et armes"!

 

 

http://adala-news.fr/wp-content/uploads/2012/03/Kurokos-Basket.jpg

 

Kuroko's Basketball

(rentrée printemps 2012)

(13 épisodes prévus)

 

Histoire  C'est la rentrée au club de basketball du lycée Seirin et cette année, deux rookies se démarquent ...

              D'un côté, le volcanique Taiga Kagami, fraîchement revenu des Etats-Unis où il a fait ses armes.

              De l'autre, le chétif et très effacé Tetsuya Kuroko dont on murmure qu'il aurait fait partie de l'équipe de basket du collège Teiko, la légendaire "Génération Miracle"!

              Et si ces deux joueurs que tout oppose étaient amenés à se compléter à merveille sur le terrain? (source : adala-news)

 

Impressions sur le 1er épisode  Voilà un nouvel anime sur le sport! Après le football avec Inazuma Eleven Go et Knight in the Area (voir Les animes que Plume tente (2/4)), on passe au basket avec Kuroko's Basketball. Personnellement j'aime assez les animes de genre sportif (alors que moi même je ne suis pas franchement sportive XD) alors c'est avec plaisir que j'ai abordé ce nouvel anime. Je pense qu'il était assez attendu, étant donné qu'il est adapté du manga du même nom, qui a assez bien fonctionné il me semble. Toujours est-il que cet anime ne se limite pas seulement à refaire des matchs. Il apporte une petite touche innovante avec le personnage assez spécial de Kuroko. En même temps, étant donné que le titre de l'anime (et du manga) porte son nom, on se doute bien qu'il ne va pas être comme les autres... Je suis impatiente de voir ce que la suite va donner!

 

 

 

http://www.watchanimeon.com/images/1333061558.jpg

 

Accel World

(rentrée printemps 2012)

(24 épisodes prévus)

 

Histoire  L’histoire tourne autour d’un pauvre lycéen du nom de Haruyuki. Un jour d’automne en 2046, la rencontre avec Kuroyukihime, la plus jolie fille de son école, change sa vie.

              Elle lui montre un mystérieux logiciel qui renvoie à un monde virtuel de combat nommé Accel World

                Dedans, Haruyuki devient un prestigieux Linker Burst se donnant pour mission de protéger « sa » princesse. (source : adala-news)

 

Impressions sur le 1er épisode  J'ai tout de suite bien aimé le principe. Le monde dans lequel les personnages évoluent, soit en 2046, est de ce fait une vision possible d'un monde dans lequel les technologies sont omniprésentes. Haruyuki lycéen gros, victime de racket par des lycéens plus âgés, mal dans sa peau, se réfugie dans un monde virtuel. Chaque personne qui se retrouve dans ce monde virtuel apparaît sous forme d'avatar. Notre jeune protagoniste a lui la forme d'un petit cochon tout mignon XD Bref, toujours est-il qu'après sa rencontre avec Kuroyukihime il trouve enfin un sens à sa vie et se voit investit d'un rôle, protéger la belle. Cet anime m'a l'air d'avoir un très bon potentiel! affaire à suivre!!

 

 

http://saharafrost.files.wordpress.com/2011/10/chihayafuru.jpg

 

Chihayafuru

(automne 2011)

(25 épisodes)

 

Histoire  Enfant, Chihaya n'aspirait qu'à voir sa sœur réaliser son rêve : devenir une idole. Cependant, en faisant la connaissance d'un de ses camarades de classe nommé Arata, cette dernière se découvre une passion pour le karuta : un jeu de cartes nécessitant de retenir des poèmes par cœur. Dans un premier temps jaloux de l'admiration que porte Chihaya à Arata, son ami d'enfance Taichi finit par accepter de former un trio pour s'entraîner au jeu. Malheureusement, un concours de circonstances leur fait choisir à chacun des chemins différents pour leurs études. Aujourd'hui lycéenne, Chihaya continue de jouer au karuta dans l'espoir de recroiser un jour la route de celui qui lui a communiqué son amour du jeu .(source : animeka)

 

Impressions sur les deux 1ers épisodes  J'avais regardé une première fois le premier épisode dès qu'il avait été mis en ligne en octobre dernier, mais je n'avais pas accroché plus que ça. Lors d'une conversation sur les animes, une copine m'a dit qu'elle avait adoré et qu'il fallait absolument que je retente le coup. Devant son enthousiasme je ne pouvais que réessayer! J'ai donc regardé les deux premiers épisodes à la suite. Je m'y suis un peu plus mise dedans. Dès le départ on a le droit à un flashback dans l'enfance des principaux protagonistes. Je ne suis pas encore au stade totalement accro mais je reconnais que pour le moment il est sympathique. A suivre ^^


 

http://shinigamilist.files.wordpress.com/2012/03/hiiro-no-kakera.png?w=182&h=227

 

Hiiro no Kakera

(2012 - en cours)

(12 épisodes)

 

Histoire  L’histoire originale se concentre sur Tamaki Kasuga, une lycéenne de 17 ans qui doit déménager dans la ville natale de sa mère pour vivre avec sa grand-mère.

           Un jour, Tamaki se fait attaquer par d’étranges créatures, c’est alors qu’un mystérieux garçon vient à son secours. Ce jeune homme n’est autre que Takuma Onizaki, le premier des 5 gardiens de Tamayohime. Elle doit protéger une puissante épée et pour cela 5 gardiens sont à ses ordres.

 

Impressions sur le 1er épisode  Je suis tombée dessus par hasard, au détour d'un site d'animes en streaming et le chara-design de l'image m'a bien plu. Cet anime commencera en fait en avril mais on peut déjà voir le premier épisode en avant première depuis cette semaine. On retrouve la jeune fille assez ordinaire qui apprend de sa grand-mère qu'elle fait en réalité partie d'une lignée de Princesse et qu'elle est dotée du devoir de protéger une épée. En plus de ça elle est entourée de Gardiens qui ont eux le devoir de la protéger. Pour le moment rien de bien novateur : l'intrusion du surnaturel dans la vie d'une jeune fille ordinaire, un thème assez proche du harem et des ennemis que l'on découvrent à la fin de l'épisode. J'attends d'en voir plus pour savoir si il vaut vraiment le coup ^^

 

Plumemagique


Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:24

_________________________________________________

 

En regardant plusieurs vidéos promotions d'animes, qui seront diffusés au cours de cette année 2012, je me suis dis que je pourrais les faire partager. Bien sûr, les animes que vous trouverez dans cet article seront majoritairement représentatifs de mes goûts personnels. Alors si vous avez entendu parlé d'un anime qui a excité votre curiosité, voire votre impatience, surtout faites le partager dans les commentaires!!

 

Les animes que je présenterai ici n'auront pas toujours la totalité des informations les concernant (date de diffusion, synopsis, vidéo promo, ...), certaines étant encore inconnues à ce jour. Si bien que j'éditerai cet article dès que j'aurais plus d'informations a vous donner!!

 

Ja, hajimeru yo!!

__________________________________________________

 

 

http://adala-news.fr/wp-content/uploads/2012/04/K-anime1.jpg

K

(Rentrée ? 2012)

 

Difffusion au Japon : ?

Studio d'animation : GoHands

 

Synopsis  A venir...

 

Promo vidéo :

 

 



http://static.thesubwire.com/images/series/6/5/6/5/5d16e58a7e834b86cb5680cb1ce979ea_0.jpg

 

Sword Art Online 

(rentrée Eté 2012)


Diffusion au Japon : juillet 2012

Adaptation d'une light novel de Reki Kawahara 

Studio d'animation : A-1 Pictures

 

Synopsis L’histoire tourne autour d’un programmeur de génie nommé Kazuto « Kirito »  Kirigaya qui entre dans une réalité virtuelle massivement multi-joueurs en ligne (MMO) appelé Sword Art Online.

                 La particularité du jeu est sa dangerosité.

                En effet, il n’y a pas d’échappatoire à ce monde, sauf si le joueur termine entièrement le jeu, car tout « game over » signifie la mort du joueur dans la réalité.

 

Promo vidéo : Sword Art Online

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 21:24

http://www.animevf.com/wp-content/uploads/2012/01/Brave-10-03-Vostfr.jpg

 

Statut de l'anime : terminé

Année de production : 2012

Studio de production : TMS

Nombres d'épisodes : 12/12

Genres : historique, arts martiaux, samouraï, fantastique

 

 

Histoire  Alors qu'il erre à son habitude dans la forêt, Saizô, un rônin talentueux, tombe par hasard sur une jeune prêtresse répondant au nom d'Isanami. Pourchassée après avoir vu les siens décimés par un groupe de ninjas, cette dernière trouve auprès de Saizô une aide miraculeuse qui lui permet de survivre face à ses assaillants. Même si celui-ci ne semble vouloir continuer à la protéger, il finit par accepter de l'escorter jusqu'aux portes du château Ueda afin que le seigneur Yukimura Sanada puisse lui apporter son soutien. À la suite d'un enchaînement d'évènements, Saizô apprendra que Yukimura cherche à rassembler autour de lui un groupe de dix héros afin de faire face à une menace dont Isanami semble être, sans le savoir, à l'origine. La légende des dix guerriers de Sanada est alors sur le point de commencer…(source : Animeka)

 

 

Au temps des samouraïs et autres ninjas

 

J'ai tout de suite accroché avec le côté historique (Yukimura Sanada a réellement existé) et traditionnel (Avec les ninjas, les samouraïs, les ronins et les prétresses et autres moines) de Brave 10. Cet anime est en fait une réécriture de l'un des mythes japonais. Les Brave 10 sont en fait les "Dix Guerriers de Sanada" , des personnages mythiques qui ont eu une réalité historique. Il est ici revisité. Je doute fortement que l'intrigue avec Isanami ait existé en réalité... Tout comme les pouvoirs extraordinaires dont sont dotés les Brave 10 ne sont qu'un ajout moderne. Néanmoins, il va s'en dire que c'est bien l'utilisation de pouvoirs surnaturels ainsi que l'intrigue qui tourne autour de la mystérieuse Isanami qui créent un certain attrait pour cet anime.

 

Par beaucoup de côtés il m'a rappelé l'anime Shinsengumi Kitan. Tous deux prennent comme décor une période historique avec des évènements réels. Les personnages principaux sont tous particulièrement forts dans leurs spécialités. De manière toutefois différente car quant les personnages de Brave 10 usent de pouvoirs surnaturels, ceux de Shinsengumi Kitan utilisent des armes, avec les indémodables katana, sans usage d'une quelconque magie. On peut aussi noter une prédominence du sous-genre harem. Dans le sens où le personnage principal féminin est entouré d'un groupe de beaux jeunes hommes, prêts à tout pour la protéger!! Tous les deux ont tout d'abord vu le jour sous la forme d'un jeux-vidéo.

 

http://www.zdistrict.com/wp-content/uploads/2012/02/Brave10.jpg

 

12 épisodes et beaucoup de personnages

 

Quant à l'intrigue à proprement parler, elle m'a semblé traîner en longueur. C'est presque un soulagement qu'il n'y ait que 12 épisodes, sinon je me demande vraiment comment ils auraient fait. Dès le premier épisode, on sent une menace planer et un voile de mystère recouvrir le personnage d'Isanami. Ce côté mystérieux, voire maléfique, va de pair avec une personnalité malheureusement vue et revue. La jeune fille naïve, qui a le don d'attirer les ennuis, sensible, ... C'est réellement dans les derniers épisodes que son personnage devient intéressant.

 

Mis à part Isanami, on voit défiler un certain nombre de personnages au cours de cet anime. Comme on le devine à travers le titre, la majorité des épisodes vont surtout se résoudre à la rencontre d'un nouveau brave. Chacun d'eux a sa propre histoire, son passé et des raisons différentes pour lesquelles ils décident de se mettre au service de Sanada. Bien sûr ces épisodes sont indispensables. Cela permet de créer un bon groupe de personnages dans lequel amitié et rivalité mettent du piquant. Cependant l'intrigue dont fait l'objet Isanami, enfin plutôt son son serre-tête, est mise de côté. Heureusement, elle réapparaît à la fin et pour ma part je n'ai pas été déçue!

 

http://www.deviantart.com/download/191407598/brave_10__isanami_by_kutori-d35yj1q.png

 

Le mot de la fin?

 

J'ai pris plaisir a regardé cet anime,bien qu'il m'ait parfois paru un peu long. J'ai été heureuse de retrouver un anime dont l'univers est axé sur les samouraïs, les ninjas et autres prétresse en détresse. On assiste à de beaux combats, le chara-design et le graphisme sont agréables. Sans être un anime qui marquera les esprits, il fait tout de même passé un bon moment!! ce sera donc un 7/10!!

 

Plumemagique

 

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de le-monde-de-litemuci
  • Le blog de le-monde-de-litemuci
  • : Un monde de partage sur la culture littéraire, musicale, cinématographique et télévisuelle =))
  • Contact

 

"Winter is coming"

Game of Thrones - Devise de la maison Stark


 

                                  

Articles à venir

 

  •   Néfertiti : l'ombre du soleil - Christian Jacq (littérature)
  •  Rattrapage : Once Upon a Time - Saison 2 (séries américaines)
  •  Malavita (cinéma)
  •  Welcome to the Family S01E01 (séries américaines)
  • Vengeance en Prada : le retour du diable (littérature)

 

 

 

Archives

Pages

Catégories