Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:50

http://cdn1.wakanim.tv/actus/actualite/i/n/inazuma-eleven-go-nouveau-nom-nouveaux-visages.jpg

 

 

 

Statut de l'anime : En cours

Année de production : 2011

Studio de production : OLM

Nombres d'épisodes : 21 / ?

Genres : sport, amitié, fantastique

 


 

Résumé  Inazuma Eleven GO a pour thème principal le sport. Ici il s'agit du football (socker en japonais). Le football est contrôlé par le 5th Secteur. La personne à la tête de cette organisation est appelée le Seitei. Il décide du résultat des matchs. Les jeunes footballeurs sont donc contraints d'appliquer ses ordres au pied de la lettre sous peine de grave sanction. Si un club résiste, le 5th Secteur envoie un Seed, un envoyé spécial pour remettre en place les résistants ou pire détruire le club.

                   Tenma entre en 1ère année de collège. Jeune garçon plein d'entrain, toujours très positif, motivé et amoureux du football a décidé d'intégrer le club de Raimon. Mais lorsqu'il arrive sur le terrain quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il voit le club en train de se faire détruire par un Seed, Tsurugi. Horrifié, Tenma décide de battre Tsurugi pour que le club continu de vivre.

                    S'engagera ensuite une lutte contre les mauvais agissements du 5th Secteur. Tenma sera accompagner de ses sempai et autres joueurs de Raimon ainsi que d'un nouveau, Shinsuke, qui caresse lui aussi le rêve d'entrer dans le club de Raimon.

 

Mon avis  Inazuma Eleven GO est donc vous l'aurez compris un "anime sport". Il me rappelle par beaucoup d'aspects l'anime Prince of Tennis qui est tout bonnement mon anime préféré. C'est donc un anime sportif mais auquel se mêle une touche de fantastique sous la forme de techniques qu'utilisent les joueurs pour gagner, comme le fameux "Soyo Kaze Step" de Tenma pour technique de défense ou encore l'utilisation de Keshin, (on pourrait le traduire par un avatar) soit la force cachée qui sommeille dans un joueur et qui lorsqu'elle se réveille prend la forme d'un avatar et démultiplie la force du joueur.

                 Je suis très heureuse que cet anime aie vu le jour car cela faisait un moment (depuis Prince of Tennis en fait) que j'attendais un "anime sport" correct. Et mon souhait c'est réalisé grâce à Inazuma Eleven GO. On retrouve bien sur toujours des personnages avec un trait de caractère prédominant (comme Hayami le peureux par exemple). Auquel cas vous auriez peur qu'une romance vienne s'immiscer dans cette histoire, rassurez-vous. Il n'y en a pas l'ombre pour le moment. Et en admettant qu'il y en aie une elle n’aura qu'une place très secondaire. Je vous conseille donc cet anime si vous êtes fan des "anime sport". Qui sait peut-être que cela plaira aux fans de Prince of tennis et autres Major ;)

 

Note  Vous aurez sans doute remarqué que je fais cet article alors que l'anime est encore en cours. Je ne pense pas qu'il va se passer quelque chose de totalement révolutionnaire par la suite et dans le feu de l'action j'avais envie de l'écrire. Mais si je trouve qu'il y a quelque chose de particulièrement important, je ne manquerai pas d'éditer cet article et de vous prévenir!

 

A savoir  - En voulant taper Inazuma Eleven GO dans un moteur de recherche pour en regarder un épisode je suis tombée sur un anime du même nom à un mot près : Inazuma Eleven. C'est en fait la première saison de cet anime. L'histoire tourne donc autour du football mais avec une autre génération de joueur celle du d'Endou, le nouveau coach de Tenma et du reste de l'équipe. On peut très bien regarder Inazuma Eleven GO sans avoir vu la première saison, ce qui est mon cas. Si je n'avais pas oublier ce fameux GO dans la barre de recherche je n'aurai probablement jamais su son existence. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses!

                -La première saison, Inazuma Eleven a été adaptée d'une série de jeux vidéos.

                - Les voix de certains personnages d'Inazuma Eleven GO sont les mêmes que pour Prince of Tennis. Rien d'étonnant à ça me direz-vous peut-être, après tout c'est comme pour les animes en version française, c'est pour la plupart un même groupe de personnes qui font leur doublage. Mais bon, on peut peut-être encore ajouter ça aux points communs entre Prince of Tennis et Inazuma Eleven GO.

               - Sempai est le mot que les japonais utilisent pour parler à leurs aînés, à des personnes à qui ils doivent le respect.

 

 

 

http://everythingforthefun.files.wordpress.com/2011/05/inazuma-eleven-go2.jpg

 

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 15:51

http://www.ame-no-tsuki.fr/wp-content/images/no-6.jpg

 

 

 

                                                      Année de production : 2011

                                                      Studio de production : BONES 

                                                      Nombres d'épisodes : 11

                                                      Genres : Shonen-ai, amitié, science-fiction

 

 

 

 

Résumé  L'histoire prend place en l'an 2013. La vie des citoyens s'organise à travers un nouveau modèle. Ils vivent dans une énorme ville, elle-même divisée en plusieurs petites villes. Elles ont une hiérarchie et des rôles et fonctions bien précis. Leur vie est déterminée grâce à une nouvelle forme d'intelligence, ils doivent par exemple jurer serment à la ville. Chacun porte un bracelet électronique qu'ils utilisent dans presque toutes leurs tâches de la vie quotidienne: pour entrer dans leur lieu de travail, pour être au courant des dernières nouvelles, ... Autant dire que le Système les contrôle grâce à eux.

                   Nous suivons donc la vie du jeune Shion, habitant de No 6, garçon rêveur, naïf, doué pour les études. Au fond de lui il sent que quelque chose ne tourne pas rond dans cette ville. Un jour il recueillera un jeune homme blessé chez lui, Nezumi (mot japonais pour désigné un rat), jeune homme cynique, qui ne se fait pas d'illusion sur la vie. Son bracelet lui apprendra que c'est en fait un évadé du Centre Correctionnel mais il choisira tout de même de l'aider.

                   Le deuxiéme épisode fait un saut dans le temps en y retrouvant notre héros quelques années plus tard. Cet épisode m'a particulièrement déconcertée car il faut un certain temps pour comprendre ce qu'il s'est passé entre le 1er et le 2è épisode.

                   Je ne vous en dirai pas plus sur ce qu'il se passera par la suite parce qu'après tout le but de cet article c'est de vous donner envie de le voir! Tout ce que je peux vous dire c'est que Shion et Nezumi seront très liés et que l'intrigue de l'anime tournera principalement autour de ces deux personnages qui tenterons de découvrir le secret de No 6...

 

Mon avis  L'intrigue de cet anime sort de l'ordinaire. Disons que si vous cherchez quelque chose d'innovant alors je vous le conseille. Pour mon plus grand bonheur il n'y a aucune trace d'ecchi dans celui-ci. Non, mais sérieusement c'est quoi cette mode du plus-il-y-a-d'ecchi-mieux-c'est? Je m'égare. Toujours est-il que l'histoire est donc intéressante et le graphisme a un bon rendu.

 

A savoir  - Le shonen-ai est un des genres spécifiques aux animes. C'est un genre qui met en scène des relations amoureuses entre deux hommes. Les scènes ne se limitent qu'à un ou deux baisers voir quelques sous-entendus (voir article qui paraitra prochainement)

                - L'ecchi est un autre genre qui lui met enscène beaucoup des personnages féminins dont au cours de l'anime on voit toujours un boput de leur culotte ou de leur soutien-george. Dans certains animes on a carrément droit aux vêtement qui explosent et puis vous voyez la suite... En temps normal il y a quand même un cache.

                - Cet anime est une adaptation d'une light novel (= type de roman japonais destiné à un public jeune) d'Atsuko Asano, lui même adapté en un manga de 9 tomes par Hinoki Kino pour enfin être adapté en anime. D'après ce que j'ai pu lire le déroulement de l'anime est un peu différent de celui du manga. Mais n'en sachant pas plus je vais m'arrêter là.

               - Dans la version traduite des romans le prénom Nezumi est lui aussi traduit ce qui dons donne Le Rat, mouais ils auraient pu éviter et laisser son prénom japonais quand même, hen na! (étrange)

 

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 15:37

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/048/pt47589.jpg

 

 

Voilà, j'ai décidé d'ouvrir une partie "Coin Japon" Où je pourrai ainsi classer tous les articles en rapport avec la culture japonaise: critique de livres, dramas, animes, choses à savoir.

 

Je m'en occuperai exclusivement étant donné qu'entre Adryeila et moi, et bien c'est moi qui suis branchée Jap.

 

En fait je n'est pas grand chose de plus à dire, à part appréciez ce petit coin !!!

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 16:46

http://3.bp.blogspot.com/-dlkU53TBeXQ/Tip-ZNBzAUI/AAAAAAAAANw/WgDY-KDP7DY/s1600/COMIC_CON_SAN_DIEGO_2011_Ringers_Les_affiches_exclusives_1.jpgEt voilà notre Buffy de nouveau de retour sur nos petits écrans !

Alala, on attendait tous (ou pour la plus grande partie d'entre nous ^^) le grand retour de Sarah Michelle Gellar.

 

Et la voici, dans la peau de deux nouveaux personnages. Dans la série Ringer, elle incarne Bridget et Shiobhan (prénom à la prononciation franchement très bizarre !) deux jumelles. Si la vie de l'une ( protégée par la police car recherchée par la mafia) peut paraître très compliquée, la vie de l'autre (riche, qui passe son temps à organiser des receptions) n'en est pas moins trépidante.

 

En effet, après que sa soeur ait disparu, Bridget prend sa place est décide de vivre la vie de sa soeur afin de mieux se cacher de la mafia. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle se rend compte que la vie de Shiobhan est aussi (voir plus !) compliquée que la sienne ! Entre un amant qui lui demande de choisir entre son mari et lui, et la belle-fille qui lui casse les pieds, Bridget va vite s'appercevoir que sa soeur n'était pas si aimable que ça.

 

Le premier épisode laisse assez perplexe. Les premières minutes sont assez trépidants ( même si je déteste qu'une série commence par la fin. F****** flash back !) mais on se rend vite à l'évidence du petit budget de la série. Les effets spéciaux mis en oeuvre - lors des scènes où l'on voit Bridget et Shiobhan ensemble, ou encore la fameuse scène du bateau - peuvent vite faire abandonner le spectateur un peu trop pointilleux sur la mise en scène d'une série.

L'interprétation de Sarah Michelle Gellar est - comme son habitude - super, quand il s'agit de jouer Bridget. Eh oui, celle qui restera ( pour toujours ! ) Buffy ne sait que jouer les gentilles ! L'interprétation de Shiobhan reste donc ( même si elle n'apparait que peu souvent) assez fade.

Le scénario reste un peu prévisible, cependant, le cliffhanger de la fin mérite une mention, car il nous pousse évidemment à revenir au prochain épisode !

 

http://3.bp.blogspot.com/-9IOAIxBm1DY/TdoNu2nhykI/AAAAAAAAAEQ/RqaXXKICCWg/s1600/ringer_avant_gout_serie03.jpg

 

 

Passons maintenant au deuxième épisode.

Nous retrouvons évidemment Bridget, avec le cadavre de l'homme qui a essayé de la tuer dans l'épisode précédent.

On prend un plaisir à la regarder cacher le corps et avec le suspens : va-t-on le découvrir ?

Si les effets du premier épisode déçoivent, ce n'est pas le cas dans le deuxième. Certes, peu nombreux, la seule scène où l'on voit les deux soeurs semble plutôt réussi.

Que dire d'autre ? L'histoire semble se noircir. Si la personnalité de Bridget reprend peu à peu le dessus dans la (fausse) vie qu'elle doit mener, c'est pour nous montrer que Shiobhan était une femme très secrète. Il devient donc amusant de voir l'entourage de Shiobhan s'étonner du comportement de la jeune femme (notamment le comportement de Juliet, la belle-fille de Shiobhan).

De plus en plus d'histoires de couples font leur apparition. Outre la suspicion de Gemma - la meilleure amie de Shiobhan- qui doute d'Henri - ancien amant de Shiobhan - une nouvelle intrigue arrive, en la personne d'Olivia, associée du mari de Shiobhan. La trompe-t-il ? On ne le saura pas encore !

Encore une fois, on ne peut que saluer la prestation de Sarah Michelle Gellar - et son magnifique accent français ! - qui sublime l'épisode.

 

Cette fois, tout est là pour vraiment nous inciter à revenir au prochain épisode !

 

Je ne sais pas vous, mais moi je serais au rendez-vous !

 

Diffusion de l'épisode 3 : 27 septembre (USA)

 

http://img.over-blog.com/500x281/4/01/03/25/SERIES-2/Ringer.jpg

 

Adryeila

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Séries Américaines
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 11:09

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-SLcIfSrTmffZSI1gCmqcnqR6aBgh0K_RJvbf98xqAwZmWOI5

 

 

 

Résumé : avant que Merlin (Colin Morgan) et Arthur (Bradley James) ne deviennent des légendes, ils étaient deux jeunes hommes ambitieux , qui ne voulaient pas décevoir leurs familles respectives, qui cherchaient l'amour et qui souhaitaient découvrir leur destinée. Une libre adaptation de la légende arthurienne qui mélange action, aventure, comédie et magie.

 

Avis personnel : Cela faisait un petit moment que je cherchais une série fantastique mais Merlin ne m'inspirait pas plus que ça. Déjà qu'il n'y en a pas beaucoup dans ce genre là et qui tiennent la route, en plus je fais ma difficile. J'avais commencé Legend of the Seeker que j'aimais bien car elle répondait à mes attentes. Peut-être même un peu trop, car cette série était vraiment la copie conforme de ce que l'on s'attend à trouver dans un livre fantastique. Et des livres fantastiques j'en ai lu, si bien que l'intrigue de Legend of the Seeker était très prévisible avec toujours cette idée de l'Elu qui doit sauver le monde du Mal. Un ami m'a aussi appris que cette série avit été arrêtée, si bien que la "fin" serait certainement frustrante et peut-être inachevée. Cet ami m'a donc proposé d'essayer Merlin, proposition quer je n'ai pas tout de suite essayée. Et sur un coup de tête, voilà que je regarde le 1er épisode et me voilà lançée!

 

   Au début, j'avoue que le fait que la série soit centrée sur les personnages de Merlin, Arthur Pendragon, Morgan, ... ne m'enchantait guère. Je me disais que l'histoire était déjà vue et revue et qu'il ne serait donc pas intéressant d'en voir une nouvelle. Stop! Comme souvent je pensais une chose sans auparavant l'avoir vérifiée. Grossière erreur. Dans le cas présent, ce que je pensais s'est révélé totalement faux. J'ai trouvé, au contraire, cette interprétation de l'histoire très intéressante et inédite. Il faut que je vous avoue que dans mon esprit Merlin est synonyme de Merlin l'Enchanteur, autrement dit le Walt Disney. Après tout c'est une culture comme une autre...  Donc mon image de Merlin était celle d'un vieillard à longue barbe blanche coiffé d'un chapeau pointu qui allait enseigner la magie à un Arthur enfant. Evidemment cette image ne reflète pas du tout la réalité de la série.

   Nous avons ici affaire à un Merlin adolescent qui prend peu à peu conscience de ses pouvoirs magiques. Toute forme de magie étant procrite, Merlin va tenter de faire changer cela. Pour ce faire il sera l'ami, le serviteur et le protecteur en secret du prince Arthur, héritier du trône.

 

   Nous entrons dans un univers où la magie peut se cacher là où on ne l'attend pas. Magie mais aussi sorcellerie. Elle nous apparaît à travers différentes créatures magiques (dragons, phoenyx, golem), à travers différents peuples (druides, sorciers, prêtresses). Merlin rencontrera sur sa route nombre de magies différentes , utilisées à des fins différentes (maléfiques ou bénéfiques).

 

   Les personnages étant pour la grande majorité adolescents, on s'identifie plus facilement à eux. Cet âge n'a sans doute pas étét choisit par hasard car il nous permet de voir les personnages grandir tant physiquement que mentalement. Il est aussi propice aux premiers amours et aux vengeances qui sommeillent lentement chez certains d'entre eux.

 

   Sur la forme il n'y a pas de réel suivit entre les épisodes. On pourrait presque les regarder mélangés. Même si il y a un certain fil conducteur avec des personnages que l'on retrouve dans plusieurs épisodes comme la sorcière Nimwe. A chaque épisode, un nouvel être ou une nouvelle créature magique apparaissent. Bien que souvent on s'attende déjà à la finalité de l'épisode, certains chemins pour y parvenir nous surprennent tout de même. Par contre, il n'y a jamais de vrai cliffhanger. En tout cas pas d'un épisode à l'autre. Le treizième épisode en a lui un léger mais pas de ceux où on se rue  sur la saison suivante.  Si je n'avais pas tant appéciée cette série, je pense que je ne l'aurais pas continuée après cette première saison. Cela n'étant pas le cas, c'est avec plaisir que vais la continuer.

 

   En conclusion, ce n'est pas trop tôt me direz vous peut-être, j'ai beaucoup aimée cette série. Bien qu'elle est pour sujet une histoire que nous connaissons assez bien, elle est ici très bien revisitée. Pour ma part, elle répond parfaitement aux attentes que j'ai quant à une série fantastique où la magie n'est jamais très loin. Je la conseille donc vivement aux amateurs de ce genre! et à ceux qui veulent découvrir un genre qu'ils ne connaissent pas forcément.

 

 

Et vous, qu'en avez-vous pensé ??

 

 

Plumemagique

 

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Séries Anglaises
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 12:38

http://4.bp.blogspot.com/_yuis0158da4/TIDQVP1xxUI/AAAAAAAAACI/iQclZ3rvLv0/s1600/1988950509_1.jpg

 

 

 

Voili Voilou, vos deux chroniqueuses ont le plaisir de vous dire qu'elles sont de retour !!! pas pour vous jouer un mauvais tour, je vous rassure   Vous m'excuserez la référence au Pokémon, qu'est-ce que vous voulez, c'est le genre de phrase débile dont on se souviens toute sa vie ^^ 

Ce blog n'est donc plus non plus en vancances, allez allez on se met au boulot !!

 

 

Articles à paraître prochainement :

 

 

(télévision)      Taiyou no Uta                                                                       

 

(télévision)      Merlin, saison 1

 

(littérature)      Saules aveugles, femmes endormies - Haruki Murakami

 

(littérature)      La Scribe - Antonio garrido

 

(cinéma)         Harry Potter et les Reliques de la mort partie 2

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Divers
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 10:19
 

http://www.locationdesvacances.com/images/lesVacances.jpg

 

Voilà, juste un petit article de vos deux chroniqueuses préférées pour vous dire que comme elles ce blog est en vacances pour quelques temps !!

 

Adryeila est partie hier (la veinarde) et reviendra dans une semaine tandis que moi je partirais dans moins d'une semaine et reviendrai en début août, alors ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas de nouvel article en ligne pendant ce temps là.

 

Ah vacances, plus j'écris ce mot plus je me rend compte de sa réalité ^^ vacances, vacances, vacances... Enfin je dis ça mais je ne pense pas que tout le monde soit en vacances alors pour ceux-là tenez bon !! et pour les autres pasez de bonnes vacances et surtout profitez bien !!

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Divers
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 17:03

http://storage.canalblog.com/45/81/148617/53379452_p.jpg

 

 

 

Histoire  K. est amoureux de Sumire, mais celle-ci n'a que deux passions : la littérature et Miu, une mystérieuse femme mariée. Au sein de ce triangle amoureux, chaque amant est un satellite autonome et triste, et gravite sur l'orbite de la solitude. Jusqu'au jour où Sumire disparaît... Les Amants du Spoutnik bascule alors dans une atmosphère proprement fantastique où l'extrême concision de Murakami cisèle, de façon toujours plus profonde, le mystère insondable de l'amour.

" Ceux qui n'ont jamais lu cet auteur-culte au Japon découvriront une langue limpide, fluide, presque éthérée, une manière diaphane de raconter une histoire en semblant effleurer les choses et les êtres. Jusqu'à ce qu'un incident, un souffle, brouille la surface et nous entraîne vers les profondeurs indéterminées de l'onirisme. " Pierre Sorgue, Télérama

Mon avis  Vous l’aurez sans doute remarqué (ou alors je me permet de vous le faire remarquer) deuxième article que je fais sur un roman et deuxième livre d’Haruki Murakami. Etant donné que j’ai fais le plein il y a quelques jours et que j’en ai acheté 3 dont celui-ci, et que d’autres attentent patiemment que je leur fasse un article, vous n’avez pas fini de souper du Haruki Murakami j’en ai peur ;) Quand on aime, on ne compte pas ! (ça c’était pour la petite touche philosophique du jour, y a des jours comme ça).

Bon venons-en maintenant à ce qui nous intéresse, autrement dit Les Amants du Spoutnik. Le centre de ce roman est constitué de notre trio Sumire, Miu et K. et leurs relations. Voici un passage du livre qui résume parfaitement la situation entre ces trois personnages : « cette femme (Miu) aimait Sumire, mais n’éprouvait aucun désir sexuel pour elle. Sumire aimait cette femme et la désirait. Moi (K.), j’aimais Sumire et la désirais. Sumire m’aimait bien, mais elle n’était pas amoureuse de moi et n’éprouvait aucun désir sexuel à mon égard. De mon côté, j’étais capable de ressentir du désir pour une autre femme, mais pas de l’amour… Tout était si compliqué ! ».

Comme d’habitude, ce roman a aussi un côté onirique mais celui-ci ne s’aperçoit qu’à la moitié du récit. La première partie est relativement ordinaire, ne sort pas des sentiers battus. On apprend petit à petit les liens qui relient les personnages, leurs caractères, leurs quotidiens. Puis les 100 premières pages passées on bascule à nouveau dans un monde entre le réel et l’irréel. Sumire disparaît et Miu appelle K. à l’aide pour retrouver la jeune femme. Miu lui racontera ce qui s’est passé avec Sumire et il lira les textes que Sumire a tapper sur son ordinateur la veille de sa disparition. K. est alors entraîné dans le tourbillon de l’irréel. Puis il retournera à sa vie de tous les jours, mais cette expérience l’aura changer intérieurement. Et une trentaine de pages plus loin voilà que la jeune disparue réapparait en lui passant un coup de téléphone !

Conclusion  Nous retrouvons donc ici le monde d’Haruki Murakami avec des thèmes comme la limite entre réel et irréel, l’homosexualité, l’amour, et toujours une pointe de philosophie et de recherche de notre identité (p 81 : « qui étais-je ? Qu’attendais-je de la vie, et vers où voulais-je aller ? »).

 

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Littérature
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 22:42

 

 

Game of Thrones est LA dernière création de la chaîne HBO. Nombreux sont ceux qui ont déjà visionné la série sur Internet à défaut de l'avoir commencé sur la chaînes Orange Ciné Choc.

 

Résumé de la série :

 

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume de Winterfell, appartenant aux Starks, une famille controversée, pour obtenir le Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

 

 

Avis d'Adryeila : Oscillant entre l'univers du Seigneur des Anneaux et de Donjon et dragons, Game of Thrones est une série qui plaira à tous. Tout est réuni pour nous faire aimer. Du rire, des larmes, de l'action, du suspense, des scènes osées (!) il y en a pour tout les goûts !

Même si on ne comprend peut être pas dès le premier épisode qui sont les personnages et quelles relations ils entretiennent, on est vite entrainé dans l'univers des Sept Royaumes et l'on s'attache au final très vite aux personnages.

En regardant la série, on vit au même rythme que la famille Stark, et de tout ce qui lui arrive.

Donc, si vous aimez les complots, les batailles et tout ce qui a fait le succès du Seigneur des Anneaux et de Donjon et Dragons, vous adorerez sûrement l'univers fantastique de Game of Thrones !

 

 

Avis de Plumemagique : Pour ma part je ne partage pas tout à fait le même avis qu’Adryeila. Je ne vois pas de réel parallèle entre Game of Thrones et le Seigneur des Anneaux, en tout cas pas du point de vue fantastique parce qu’on ne découvre pas dans cette série de hobbit à chaque coin de rue, d’elfe ou encore de nain. Le seul de nain de cette série ne l’est pas au sens fantastique mais bien humain. Je dirais plutôt que c’est une série moyen-âgeuse, médiévale avec la hiérarchie royale (Le Roi, la Main du Roi). Il y a tout de même l’intrusion de quelques passages surnaturels au cours de la saison, rien que dans les premières minutes du premier épisode où l’on comprend qu’une menace maléfique pèse sur les 7 Royaumes. On peut néanmoins y voir une touche de fantastique avec une intrigue qui tourne autour des dragons mais qui ne révèle son utilité qu’au dernier épisode.

Game of Thrones est constitué de plusieurs petits épisodes tous liés par le fil rouge du Trône de Fer. Il y a l’intrigue autour de la famille Stark et de son village, celle de la cour du Roi, celle de Daenerys et de son frère chez les Dorakis et celle de la Garde Noire. Les deux premières intrigues se mêlent au fur et à mesure de l’avancement de la série tandis que les deux autres restent un peu en retrait. Cette série repose donc sur un grand nombre de personnages, on s’attache donc plus à certains qu’à d’autres. J’ai oublié de dire qu’on peut aussi remarquer quelques touches d’humour et en particulier avec le personnage de  Tyrion Lannister, le nain au sang noble dont les principales activités sont de boire, de coucher avec le plus de prostituées possibles et de fourrer son nez dans les affaires des autres.

Game of Thrones nous fait donc voyager dans un autre univers où guerres pour le pouvoir, trahisons, combats, morts, et sexes s’enchaînent. Tout ça avec une atmosphère surnaturelle qui n’est jamais très loin et qui montrera peut-être son vrai visage dans la saison 2. A suivre ^^

 

 

____________________________________________

 

 

"If you play the game of thrones, you win or you die."

"Winter is coming"

 


Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Séries Américaines
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 22:15

Pourquoi Plumemagique a un sérieux blocage avec les animes traduits en français ?

 

 

 

http://www.criandomsn.com/wp-content/uploads/2010/05/animes-top.jpg

 

 

 

    Tout d’abord entendons-nous sur le terme anime. Ce n’est peut-être pas le terme communément utilisé, certains utiliseraient peut-être plus le mot animé. Personnellement je préfère anime, je trouve que ça sonne beaucoup mieux. L’anime est donc un dessin animé version manga. J’utiliserais le mot manga seulement pour désigner le manga version papier, en noir et blanc.

 

    Déjà, les animes traduits en français il n’y en a pas des tonnes en comparaison de toux ceux qui existent. Ceux qu’ils choisissent de traduire sont les plus populaires et à la mode : One Piece, Pokémon, Bleach, Naruto, Black Butler, Yu-Gi-Oh,… Oui mais voilà ! Tout le monde n’aime pas forcément ces animes là (vous l’aurez compris c’est mon cas). Il faut quand même admettre que c’est une bonne solution pour les rendre accessibles à un public plus large. Sur l’idée je ne peux pas faire de réels reproches mais sur la réalisation, là, je peux. Je ne sais pas si vous regardez souvent des animes en version française mais si vous en avez fait l’expérience et que vous en avez regardez plusieurs différents, quelque chose va vous sauter aux yeux, enfin plutôt aux oreilles dans le cas présent. Une idée ? Non ?

 

    Dans presque la totalité (je dis ça parce qu’évidemment je n’ai pas regardé la totalité d’entre eux. Encore heureux d’ailleurs, je ne sais pas si j’aurais survécu sinon) des animes français, un des personnages a la voix de Sacha… des Pokémon ! Horreur ! Bon je sais que ce n’est pas franchement un modèle mais voilà quand j’étais plus petite (il y seulement quelques années hein) je regardais les Pokémon le samedi matin sur Tfou et sa voix m’est toujours restée. Je sais bien que ce n’est pas la voix de Sacha mais celle de celui qui le joue mais pour moi ça restera la voix de Sacha, c’est comme ça. Ce qui fait que lorsqu’il m’arrive de regarder un anime en français (parce que je ne les évite pas non plus comme la peste) et qu’un des personnages a cette fameuse voix, je commence à voir pleins de petits pokémons avec Sacha et ses amis dansés sur mon écran et c’est plutôt dérangeant.

 

    Il y a donc ce petit problème (qui est tout à fait personnel et très subjectif) et il y a encore autre chose. Et oui, encore ! Les japonais s’expriment beaucoup en onomatopées et en interjections (attention le côté littéraire reprend le dessus) qui ne sont pas présents dans la version française. C’est vrai qu’après réflexion cela pourrait paraître étrange si elles étaient aussi traduites mais pour moi qui suis habituée à regarder des animes en japonais, je trouve que leur absence enlève un certain charme à l’anime.

 

    Et troisièmement, (un avis pas du tout subjectif, comme d’habitude) c’est un anime japonais à la base et il me semble donc que pour mieux l’apprécier il faut le regarder dans sa langue d’origine. Cette dernière remarque est motivée par autre chose : le fait que j’aime particulièrement cette langue et que je l’apprends. C’est en l’écoutant que j’ai commencé à faire son apprentissage et c’est en l’écoutant que je compte bien continuer. Et je trouve aussi que l’atmosphère de l’anime change lorsqu’elle est traduite mais ce n’est qu’une impression.

Tout ça pour dire que j’évite, dans la mesure du possible, de regarder des animes en français et que je leur préfère la version japonaise.

 

    Et vous ? Plutôt version traduite ? Ou version originale ?

 

Plumemagique

Repost 0
Published by le-monde-de-litemuci - dans Animes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de le-monde-de-litemuci
  • Le blog de le-monde-de-litemuci
  • : Un monde de partage sur la culture littéraire, musicale, cinématographique et télévisuelle =))
  • Contact

 

"Winter is coming"

Game of Thrones - Devise de la maison Stark


 

                                  

Articles à venir

 

  •   Néfertiti : l'ombre du soleil - Christian Jacq (littérature)
  •  Rattrapage : Once Upon a Time - Saison 2 (séries américaines)
  •  Malavita (cinéma)
  •  Welcome to the Family S01E01 (séries américaines)
  • Vengeance en Prada : le retour du diable (littérature)

 

 

 

Archives

Pages

Catégories